Quelques astuces pour réduire les impôts d’une entreprise

Les impôts sur les sociétés sont des taxes obligatoires pour toutes les entreprises qui déclarent leurs revenus en France. Avec la loi de finances 2018, son taux est passé à 28% pour les bénéfices inférieurs ou égaux à 500.000 euros, et à 33% pour qui gagnent plus. Les responsables d’entreprises sont donc à la perpétuelle quête de moyens de réduction de ces impôts. Quelles sont les possibilités qui s’offrent à eux?

Astuces pour diminuer les impôts de sa société

Le portail des finances publiques est l’endroit par excellence où s’informent les usagers sur les impôts. En se basant sur celles se trouvant sur ce site, il est conseillé pour amoindrir les taxes qu’une société devra payer au fisc de:

  • privilégier les investissements courts, histoire d’accélérer les amortissements
  • faire ressortir les déficits car cela permettrait de réduire les bénéfices, par conséquent les impôts
  • optimiser les provisions
  • augmenter les revenus des salariés ou opter pour un plan épargne salarial.

Connaître les dispositifs légaux de réduction d’impôts

Pour encourager certains types d’entreprises, l’Etat a mis sur pieds certains mécanismes. Il s’agit du:

  • Crédit Impôts Recherches
  • Crédit Impôts Innovation
  • Crédit d’Impôts famille
  • Crédit d’impôts pour la formation des dirigeants d’entreprise
  • Crédit d’impôts en faveur des investissements productifs en Corse et Outre-mer
  • Crédit d’impôts en faveur des métiers d’art
  • Crédit d’impôts pour la création de jeux vidéo.

Il existe aussi des réductions d’impôts pour les employeurs qui mettent à disposition des vélos pour les salariés. Certaines entreprises particulières bénéficient aussi de réductions d’impôts.

Les sociétés qui emploient moins de 11 travailleurs et qui sont implantées en zone de revitalisation rurale bénéficient d’une exonération totale de taxes pendant 5 ans, et partielle pendant trois ans. Pour celles de moins de 50 employés et ayant leurs sièges dans la zone franche urbaine- territoire entrepreneur ne paieront pas aussi d’impôts de façon totale pendant cinq ans et partielle sur 3 ans.